🧑 💻 Critiques et nouvelles du monde des programmes, des voitures, des gadgets et des ordinateurs. Articles sur les jeux et les passe-temps.

(Mise à jour) Tesla rappelle 54 000 véhicules électriques pour avoir enfreint cette simple loi sur la circulation

0

Tesla

Tesla doit émettre un rappel et publier une mise à jour logicielle en direct pour supprimer une fonctionnalité de son mode "Full Self-Driving" (FSD) très controversé. À la fin de l’année dernière, Tesla a rappelé près de 500 000 véhicules pour plusieurs raisons de sécurité, mais cela Le dernier numéro est une petite modification logicielle qui permettra à votre véhicule électrique d’enfreindre le code de la route.

Apparemment, la version 10.3 du logiciel FSD a ajouté un mode qui permet de sélectionner les véhicules participant à la version bêta de la conduite autonome complète à travers les panneaux d’arrêt, ce qui n’est évidemment pas bon. La version bêta du FSD propose plusieurs ambiances ou modes pour le style de conduite de la voiture, notamment froid, moyen et affirmé. Ce dernier est un peu agressif, si vous voulez, et enfreint la loi.

Mise à jour, 02/02/22 : Dans la journée qui a suivi cette nouvelle, Tesla a rapidement publié la mise à jour v10.10 de sa suite logicielle Full Self-Driving. Selon Electrek, cela supprime complètement la fonction "rolling-stop" dans le mode de conduite affirmée, ainsi que plusieurs autres changements, mises à niveau ou améliorations de sécurité notables. Les propriétaires peuvent s’attendre à ce que la mise à jour FSD v10.10 arrive sous peu. Ceux au Canada le recevront d’ici la fin février.

Le profil de conduite affirmée de Tesla permet aux véhicules de traverser illégalement les panneaux d’arrêt à un arrêt à 4 voies à des vitesses de près de 5,6 mi/h, tant que le logiciel ne détecte aucune autre voiture à proximité.

(Mise à jour) Tesla rappelle 54 000 véhicules électriques pour avoir enfreint cette simple loi sur la circulation

Tesla

Selon le rapport de la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), ce problème concerne près de 54 000 véhicules Tesla. Le rappel inclut certains modèles entre 2016 et 2022 des modèles S, X, 3 et Y. Le rapport indique que "ne pas s’arrêter à un panneau d’arrêt peut augmenter le risque d’accident", et après deux réunions avec des dirigeants de Tesla, l’entreprise a accepté le rappel.

Curieusement, cette fonctionnalité est sortie en octobre 2020, mais vient de recevoir l’attention qu’elle mérite de la NHTSA. Tesla a promis qu’une prochaine mise à jour du firmware désactiverait le mode d’arrêt roulant en février.

Il convient de noter que le logiciel Full Self-Driving de Tesla, et son nom, sont controversés, car il n’offre qu’une aide à la conduite limitée. En janvier, le PDG Elon Musk a déclaré: «Je serais choqué si nous ne parvenions pas à une conduite entièrement autonome plus sûre qu’un humain cette année. Cependant, après ce dernier rappel, il est clair que nous sommes encore assez loin de cet objectif.

via Ars Technica

Source d’enregistrement: www.reviewgeek.com

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More